Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2011

Dans les Alpes-Maritimes, le MoDem mobilise ses électeurs pour le second tour de ces cantonales 2011!

IMGP1175.JPG

Ce mercredi 23 mars 2011, Fabien Bénard, président du MoDem 06, a renouvellé son soutien et celui du MoDem 06 à Patrick Mottard candidat du Rassemblement Républicain dans le 5ème canton de Nice au cours de sa réunion de campagne au CAL Gorbella. / Photo Robert Brugerolles

Le MoDem se mobilise pour le second tour de ces cantonales 2011, comme on a pu le voir, par exemple, ce mercredi 23 mars au soir à Nice lors de la réunion de campagne de Patrick Mottard où des militants du mouvement se trouvaient dans l'assistance. Fabien Bénard, président départemental, a rappelé que, dès le premier tour, le MoDem 06 avait soutenu le conseiller général sortant du 5ème canton et que, pour lui, il était, en quelque sorte, un modèle qu'il s'efforçait de suivre.

Un communiqué départemental a, par ailleurs, été publié pour donner des consignes pour le second tour: "dans les Alpes-Maritimes, comme partout en France", le choix est "celui du vote républicain, c'est à dire le refus des Français d'avoir la moindre complaisance à l'égard de l'extrême droite dont toutes les idées sont dangereuses pour le pays". Ainsi, "parce qu'ils nous en ont fait la demande, dans le 5 ème canton de Nice, nous appelons à voter pour Patrick Mottard, qui avait déjà notre soutien au 1er tour" et "dans le 8 ème canton, seul canton ou le FN n'a pas progressé, nous soutenons et appelons à voter pour Olivier Bettati, face au secrétaire départemental du FN

Bonne mobilisation à tous pour ce second tour des cantonales!

IMGP1181.JPG

Ce mercredi 23 mars 2011, Patrick Mottard a passé en revue ses engagements de candidat du Rassemblement Républicain dans le 5ème canton de Nice au cours de sa réunion de campagne au CAL Gorbella. / Photo Robert Brugerolles

07/02/2011

Cantonales 2011 à Nice: Patrice Benoit tombe le masque!

 

ThéouleMDDSC_2902.JPG

 

Les participants de la réunion du samedi 22 janvier 2011 du MoDem 06 à Théoule /

Photo Serge Haupaix

Le Masque est tombé! Patrice Benoit confirme que c'est bien lui qui se trouvait sur la liste de Jean-Claude Martinez aux élections régionales de 2010 dans le Languedoc-Roussillon: «j’en appelle au bons sens des électeurs démocrates qui pourront se faire un jugement sur mes valeurs et leur adéquation par rapport à celles défendues par le MoDem en consultant la profession de foi de ma candidature sur la liste Martinez » déclare-t-il.

Il ressort, à la lecture de ce texte, que le programme de cette «liste apolitique mais politiquement marqué à l’extrême droite» était, en fait, totalement démagogique et éloigné du programme de la Gauche Autrement auquel il s'est référé à certains moments.

En bref, il est extrêmement regrettable que Patrice Benoit ait, dans un premier temps, obtenu l'investiture du MoDem en se référant aux valeurs de Jean-François Knecht (ancien conseiller général PS du 11ème canton) et qu'il ait cru subtil de passer sous silence sa participation récente aux élections régionales comme tête de liste dans l'Aude.

Il a, de la sorte, abusé de la confiance des membres du Conseil départemental du MoDem 06 et de son président, Fabien Bénard.

Ceci dit, il annonce sans rire: je vais écrire «au Président François Bayrou pour lui expliquer ma démarche et l’appeler à fonder une «Maison de la Vie» du type des coalitions à l’italienne pour enfin donner corps à son «projet humaniste» et présenter une «voie nouvelle» avec tous ceux qui se situeraient sur ce créneau pour les élections présidentielle et législatives de l’an prochain».

En réalité, à la suite de la lamentable opération qu'il a effectuée, il aurait été souhaitable de sa part qu'il exprime des excuses au président du MoDem 06 et aux participants de la rencontre de Théoule du samedi 22 janvier 2011 au sujet des omissions, qu'il a pratiquées, si préjudiciables à l'expression de la vérité si chère à François Bayrou et au MoDem. Ce deuxième «gros oubli» démontre d'une manière assez radicale le peu de cas que Patrice Benoit fait d'un juste respect des gens auxquels il s'adresse.

02/02/2011

Cantonales 2011: Patrice Benoit (encarté MoDem06) déjà... au centre d'une grave polémique!

 

Patrice Benoit, cantonales,
Patrice Benoit, le samedi 22 janvier 2011, devant le Conseil départemental du MoDem 06 de Théoule qui lui a voté l'investiture dans le 11ème Canton de Nice pour élections cantonales de 2011 /

Photo Serge Haupaix

Aussitôt après sa déclaration de candidature aux élections cantonales de 2011 dans le 11 ème canton, Patrice Benoit apparaît... au centre d'une grave polémique.

En effet, les "spécialistes de la politique" commencent, à s'interroger: est-ce le même Patrice Benoit qui s'est présenté aux élections régionales de 2010 en Languedoc-Roussillon sur la liste de Jean-Claude Martinez (ex-Front national) qui est encarté au MoDem 06? L'affaire paraît incroyable car le Patrice Benoit des régionales s'est présenté en tête de liste de l'Aude!

L'histoire prend une tournure exceptionnelle quand on sait qu'aux régionales de Languedoc-Roussillon, le MoDem avait été gêné par diverses tractations: selon wikipédia, «dans un premier temps, la liste du MoDem emmenée par Marc Dufour désigné par les militants contre le leader local de l'AEI Patrice Drevet, envisageait de fusionner au second tour avec la liste de Georges Frêche. Puis un accord est intervenu pour fusionner dès le premier tour avec la liste AEI de Patrice Drevet, tandis que Cap21, rejoignait Europe Écologie. Mais le 7 février, le MoDem revenait sur cet accord et annonçait ses têtes de listes[47] puis abandonnait à la veille de la clôture du dépôt des listes[48].ses transfuges partis sur la liste de Frêche».

Patrice Benoit serait-il passé au travers de tout cela sans être exclu du MoDem, pour finir par avoir l'investiture du MoDem 06 dans le 11ème canton?

C'est tellement incroyable que cela mérite des confirmations sur la vrai identité du candidat aux régionales de 2010 dans l'Aude!

Enfin, une nouveauté, cependant, est à signaler: la référence directe au MoDem a presque complètement disparue, pour le moment, du site de Patrice Benoit.

Post-scriptum du vendredi 4 février 2011:

Le Petit Nicois, dans l'article qu'il consacre, cette semaine, à l'élection de mars dans le 11ème canton de Nice, mentionne le centre où «le MoDem avait, dans un premier temps, investi Patrice Benoit, un ancien militant du Parti Socialiste» en soulignant que «son président départemental, Fabien Bénard, nous a fait savoir que, pour des raisons qu’il n’a pas souhaité développer, Patrice Benoit ne pouvait plus se prévaloir de l’investiture du Modem».

Comme François Bayrou et le MoDem dans son ensemble défendent les valeurs de vérité et de transparence (voir la motion du dernier Congrès), on peut s'attendre à en savoir beaucoup plus d'ici quelques temps.

27/01/2011

Cantonales 2011 à Nice: avec Patrice Benoît, le MoDem 06 entre en piste pour la campagne du 11ème canton!

L'article de Nice-Matin du jeudi 27 janvier 2011 (en page 10) consacré à la présentation de la candidature à Nice-Nord de Patrice Benoît, seul candidat investi par le MoDem, débute par ces mots prophétiques: «C'est une respiration démocratique!».

Etudiant en droit, agé de 28 ans, il élabore un «discours audacieux dans la campagne» qui s'annonce: «j'ai une motivation forte, car ce canton présente un enjeu démocratique particulier et je propose un positionnement politique absent, le pluralisme» dit-il.

Se considérant comme l'héritier des valeurs défendues par le socialiste Jean-François Knecht (aujourd'hui décédé mais qui fut conseiller général du 11ème canton), Patrice Benoît, encarté au PS de 2001 à 2007 avant d'être exclu et de rejoindre finalement le MoDem, apporte «une nouvelle façon de faire de la politique». Il a évoqué, hier, «parmi les dossiers qu'il mettra en avant lors de sa campagne», les problématiques liées à l'environnement collinaire, les difficultés de logement et encore les grandes questions de société comme la dépendance: «il est possible d'organiser la solidarité entre les générations» affirme-t-il.

Sur un plan plus général, le candidat du MoDem 06, dans le 11ème canton de Nice, va reprendre à son compte le discours national de son mouvement politique en affichant dans les semaines à venir son slogan»: «Le 11ème canton de toutes nos forces!».