Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2013

Objectifs de développement citoyens: améliorer la créativité de connaissances

                        En ce début d'année 2013, il me paraît important de relever que la France occupe des places qui pourraient être bien améliorées dans des classements réalisés par tête. J'en ai pu faire le constat en étudiant des statistiques internationales lors de la préparation de la Fête des Rois de l'association "Rosalinde Rancher Créativité 2000" que je préside. Travaillant sur ces données, j'ai présenté des classements des citoyens de tous les pays suivant plusieurs approches de la créativité: la créativité économique, la créativité scientifique et la créativité économico-scientifique.

Pour ce qui concerne la créativité économique, les statistiques, que j'ai utilisées, sont celles du produit intérieur brut 2011 par habitant (PIH) calculées par le FMI et que Wikipédia a mis en ligne. De celles-ci, il ressort le podium suivant :

Médaille d’or : Luxembourg avec 115,81 milliers de $ par tête ;

Médaille d’argent : Qatar avec 98,14 milliers de $ par tête ;

Médaille de bronze : Norvège avec 97,61 milliers de $ par tête.

 

On peut relever que, pour sa part, la France est classée au vingtième rang avec 44,01 milliers de $ par tête.

La détermination du classement de la créativité scientifique, en fait la recherche scientifique intégrée (RSI), a été effectuée à partir des statistiques de publications de documents scientifiques pour l’année 2011 donnés en ligne par Scimago Lab. Les documents généraux de chaque pays ont ensuite été divisés par le nombre d’habitants au milieu de l’année courante, publié par le site « census.gov ».

De ces opérations, j’ai tiré un classement de la « recherche scientifique intégrée » (voir l'annexe 1 ci-après), avec le podium suivant :

Médaille d’or : Suisse avec 42,38 documents pour 10000 habitants ;

Médaille d’argent : Islande avec 36,17 documents pour 10000 habitants ;

Médaille de bronze : Monaco avec 34,52 documents pour 10000 habitants.

Dans ce classement où Monaco gagne une belle médaille de bronze, la France est classée cette fois-ci au vingt-neuvième rang avec 14,91 documents pour 10000 habitants.


Le calcul de la créativité économico-scientifique (voir l'annexe 2 ci-après) a été fait en réalisant un classement à partir des deux classements précédents suivant la formule : Créativité économico-scientifique par tête = (PIH x RSI)^1/2

Le podium qui découle de cette opération est :

Médaille d’or : Suisse avec un score de 59,33 ;

Médaille d’argent : Norvège avec un score de 56,09 ;

Médaille de bronze : Luxembourg avec un score de 49,86.

 

Le France est classé ici au vingtième rang avec un score de 25,62.

En conclusion, je pense qu'en cette période de voeux, les Français ne devraient pas oublier, dans la recherche de leurs objectifs futurs, ceux, bien concrets, qui consistent à améliorer le rang de la France dans ces domaines qui expriment véritablement le niveau de développement d'un pays.

Merci pour votre attention et


Excellente année 2013!

 

ANNEXE 1:

Classement mondial de la recherche scientifique intégrée (RSI)

(effectué à partir des statistiques de publications de documents scientifiques pour l’année 2011 donnés en ligne par Scimago Lab. Les documents généraux de chaque pays ont ensuite été divisés par le nombre d’habitants au milieu de l’année courante, publié par le site « census.gov ».)

Rang

Pays

RSI

(Documents par 10000 habitants)

1

Suisse

42,38

2

Islande

36,17

3

Monaco

34,52

4

Danemark

32,64

5

Norvège

32,23

6

Suède

31,52

7

Australie

29,01

8

Finlande

28,27

9

Singapour

27,66

10

Pays-Bas

27,43

11

Nouvelle-Zélande

27,22

12

Belgique

24,37

13

Slovénie

23,85

14

Canada

23,71

15

Royaume-Uni

23,27

16

République d'Irlande

23,17

17

Liechtenstein

22,78

18

Autriche

22,75

19

Luxembourg

21,47

20

Israël

21,31

21

Hong Kong

18,07

22

Taïwan

17,36

23

Allemagne

16,88

24

États-Unis

16,67

25

Estonie

15,92

26

République tchèque

15,49

27

Grèce

15,25

28

Espagne

15,22

29

France

14,91

30

Portugal

14,75

31

Croatie

12,92

32

Italie

12,76

33

Corée du Sud

12,48

34

Greenland

12,41

35

Chypre

12,21

36

Japon

9,05

37

Hongrie

8,76

38

Slovaquie

8,57

39

Grenada

8,15

40

Serbie

7,75

41

Pologne

7,58

42

Malta

7,23

43

Faroe Islands

6,94

44

Lituanie

6,86

45

Malaisie

6,57

46

Cayman Islands

6,27

47

Bermuda

6,23

48

Montserrat

6

49

Macao

5,95

50

Roumanie

5,12

51

Lettonie

5,07

52

Virgin Islands (British)

5

53

Iran

4,72

54

Tunisie

4,65

55

Qatar

4,6

56

Émirats arabes unis

4,59

57

Bulgarie

4,58

58

Koweït

4,24

59

Chili

4,21

60

Turquie

4,14

61

Seychelles

4,04

62

New Caledonia

3,67

63

Guam

3,56

64

Liban

3,49

65

Barbados

3,45

66

Brunei Darussalam

3,41

67

Arabie saoudite

3,39

68

Jordanie

3,37

69

Nauru

3,33

70

Oman

3,21

71

Montenegro

3,07

72

Uruguay

3,01

73

Trinidad and Tobago

2,91

74

Arménie

2,89

75

Macédoine

2,86

76

Palau

2,86

77

Chine

2,8

78

Russie

2,74

79

Cook Islands

2,73

80

French Polynesia

2,72

81

Dominica

2,6

82

Afrique du Sud

2,52

83

Brésil

2,51

84

Argentine

2,48

85

Gibraltar

2,41

86

Bahrain

2,38

87

Puerto Rico

2,31

88

Saint Kitts and Nevis

2,2

89

Bosnie-Herzégovine

1,91

90

San Marino

1,88

91

Cuba

1,85

92

Ukraine

1,69

93

Botswana

1,69

94

Saint Pierre and Miquelon

1,67

95

Biélorussie

1,61

96

Georgia

1,59

97

Fiji

1,49

98

Thaïlande

1,46

99

Anguilla

1,33

100

Wallis and Futuna

1,33

101

Mexique

1,31

102

Égypte

1,25

103

Saint Helena

1,25

104

Costa Rica

1,23

105

Samoa

1,09

106

American Samoa

1,09

107

Vanuatu

1,08

108

Andorra

1,06

109

Colombie

1,05

110

Panama

1,05

111

Gabon

0,96

112

Mauritius

0,94

113

Tonga

0,94

114

Bahamas

0,93

115

Moldova

0,9

116

Algérie

0,89

117

Palestine

0,87 /h2009

118

Maroc

0,86

119

Azerbaïdjan

0,81

120

Albania

0,78

121

Jamaica

0,78

122

Aruba

0,75

123

Inde

0,74

124

Swaziland

0,72

125

Mongolia

0,71

126

Belize

0,71

127

Namibia

0,67

128

Bhutan

0,62

129

Marshall Islands

0,6

130

Venezuela

0,58

131

Federated States of Micronesia

0,56

132

Congo

0,53

133

Gambia

0,52

134

Libyan Arab Jamahiriya

0,45

135

Antigua and Barbuda

0,45

136

Pakistan

0,44

137

Maldives

0,43

138

Sénégal

0,41

139

Kenya

0,41

140

Sri Lanka

0,4

141

Cameroun

0,39

142

Pérou

0,38

143

Virgin Islands (U.S.)

0,38

144

Northern Mariana Islands

0,38

145

Solomon Islands

0,37

146

Ghana

0,35

147

Irak

0,33

148

Guyana

0,32

149

Nigeria

0,3

150

Benin

0,3

151

Équateur

0,29

152

Ouganda

0,29

153

Zimbabwe

0,27

154

Kazakhstan

0,26

155

Saint Lucia

0,25

156

Viêt Nam

0,24

157

Malawi

0,23

158

Bolivia

0,23

159

Laos

0,23

160

Burkina Faso

0,22

161

Suriname

0,22

162

Turks and Caicos Islands

0,22

163

Syrie

0,21

164

Zambia

0,21

165

El Salvador

0,21

166

Ouzbékistan

0,2

167

Guinea-Bissau

0,2

168

Djibouti

0,2

169

Tanzanie

0,19

170

Papua New Guinea

0,19

171

Népal

0,18

172

Comoros

0,18

173

Paraguay

0,17

174

Nicaragua

0,17

175

Soudan

0,16

176

Lesotho

0,16

177

Côte d'Ivoire

0,15

178

Kyrgyzstan

0,15

179

Bangladesh

0,14

180

Philippines

0,13

181

Mali

0,13

182

Cambodia

0,13

183

Rwanda

0,13

184

Togo

0,13

185

Equatorial Guinea

0,13

186

Cape Verde

0,12

187

Indonésie

0,11

188

Éthiopie

0,11

189

Yemen

0,11

190

Madagascar

0,1

191

Guatemala

0,1

192

Tajikistan

0,1

193

Saint Vincent and The Grenadines

0,1

194

Mozambique

0,09

195

Mauritania

0,09

196

Honduras

0,08

197

Niger

0,07

198

Dominican Republic

0,07

199

Haïti

0,07

200

Sierra Leone

0,07

201

Central African Republic

0,07

202

Liberia

0,07

203

Eritrea

0,06

204

Turkmenistan

0,06

205

Myanmar

0,03

par rapport à 2012 et même 2010

206

Afghanistan

0,03

207

Angola

0,03

208

Guinea

0,03

209

Chad

0,03

210

Burundi

0,03

211

North Korea

0,02

212

Timor-Leste

0,02

213

République démocratique du Congo

0,01

214

Somalia

0,01

. . .    

 

 

ANNEXE 2:

Classement mondial de la créativité économico-scientifique intégrée

(réalisé à partir des deux classements précédents suivant la formule : Créativité économico-scientifique par tête = (PIH x RSI)^1/2

Rang

Pays

«Créativité» 2011 par tête

(PIH x RSI)^1/2

1

Suisse

59,33

2

Norvège

56,09

3

Luxembourg

49,86

4

Danemark

44,15

5

Australie

43,88

6

Suède

42,62

7

Islande

39,48

8

Finlande

37,14

9

Pays-bas

37,12

10

Singapour

36,92

11

Canada

34,6

12

Belgique

33,84

13

Autriche

33,62

14

Irlande

33,44

15

Nouvelle-Zélande

31,29

16

Royaume-Uni

30,05

17

États-Unis

28,38

18

Allemagne

27,29

19

Israël

26,26

20

France

25,62

21

Hong Kong

24,88

22

Slovénie

24,37

23

Espagne

22,1

24

Italie

21,51

25

Qatar

21,25

26

Japon

20,37

27

Grèce

20,19

28

Chypre

18,71

29

Taïwan

18,67

30

Portugal

18,16

31

République Tchèque

17,79

32

Émirats Arabes Unis

17,09

33

Corée du sud

16,73

34

Estonie

16,24

35

Koweït

13,62

36

Croatie

13,54

37

Malte

12,36

38

Slovaquie

12,3

39

Brunei

11,46

40

Hongrie

11,09

41

Saint-Marin

11

42

Pologne

10,1

43

Lituanie

9,54

44

Oman

8,7

45

Arabie-Saoudite

8,48

46

Lettonie

8,31

47

Malaisie

8,14

48

Grenade

8

49

Chili

7,79

50

Bahreïn

7,39

51

Barbade

7,32

52

Trinité-et-Tobago

7,05

53

Roumanie

6,74

54

Seychelles

6,73

55

Serbie

6,66

56

Turquie

6,55

57

Uruguay

6,46

58

Russie

5,97

59

Liban

5,87

60

Bulgarie

5,79

61

Brésil

5,67

62

Iran

5,5

63

Saint-Christophe-et-Niévès

5,29

64

Argentine

5,21

65

Monténégro

4,74

66

Bahamas

4,56

67

Afrique du Sud

4,51

68

Tunisie

4,48

69

Dominique

4,21

70

Botswana

4,02

71

Jordanie

3,95

72

Chine

3,9

73

Macédoine

3,84

74

Mexique

3,65

75

Costa Rica

3,3

76

Gabon

3,18

77

Biélorussie

3,07

78

Panama

2,99

79

Arménie

2,98

80

Bosnie-Herzégovine

2,98

81

Mauritius

2,87

82

Thaïlande

2,81

83

Colombie

2,73

84

Fidji

2,51

85

Venezuela

2,48

86

Ukraine

2,47

87

Antigua-et-Barbuda

2,4

88

Azerbaïdjan

2,4

89

Géorgie

2,26

90

Algérie

2,21

91

Jamaïque

2,03

92

Tonga

1,99

93

Namibie

1,98

94

Samoa

1,94

95

Égypte

1,91

96

Vanuatu

1,83

97

Albanie

1,77

98

Belize

1,74

99

Kazakhstan

1,7

100

Maroc

1,63

101

Maldives

1,59

102

Libye

1,57

103

Swaziland

1,56

104

Pérou

1,5

105

Mongolie

1,49

106

Congo

1,39

107

Guinée équatoriale

1,37

108

Suriname

1,36

109

Sainte-Lucie

1,36

110

Moldavie

1,33

111

Équateur

1,13

112

Bhoutan

1,13

113

Irak

1,07

114

Sri Lanka

1,07

115

Inde

1,06

116

Guyana

1,03

117

Salvador

0,9

118

Syrie

0,77

119

Saint-Vincent-et-les-Grenadines

0,79

120

Paraguay

0,79

121

Îles Salomon

0,76

122

Ghana

0,74

123

Pakistan

0,73

124

Bolivie

0,72

125

Cameroun

0,69

126

Nigeria

0,68

127

Sénégal

0,68

128

Cap-Vert

0,66

129

Indonésie

0,62

130

République dominicaine

0,62

131

Papouasie-Nouvelle-Guinée

0,6

132

Kenya

0,58

133

Vietnam

0,57

134

Guatemala

0,56

135

Guatemala

0,56

136

Soudan

0,56

137

Ouzbékistan

0,56

138

Turkménistan

0,55

139

Philippines

0,55

140

Laos

0,55

141

Djibouti

0,54

142

Zambie

0,54

143

Gambie

0,53

144

Benin

0,49

145

Nicaragua

0,46

146

Lesotho

0,45

147

Zimbabwe

0,45

148

Honduras

0,42

149

Kirghizistan

0,4

150

Côte d'Ivoire

0,4

151

Comores

0,4

152

Angola

0,4

153

Yémen

0,38

154

Ouganda

0,38

155

Burkina Faso

0,36

156

Guinée-Bissau

0,34

157

Népal

0,33

158

Mauritanie

0,33

159

Bangladesh

0,33

160

Cambodge

0,33

161

Tanzanie

0,33

162

Mali

0,3

163

Timor oriental

0,29

164

Tadjikistan

0,29

165

Rwanda

0,28

166

Togo

0,28

167

Malawi

0,28

168

Mozambique

0,23

169

Haïti

0,23

170

Madagascar

0,21

171

Éthiopie

0,2

172

Sierra Leone

0,19

173

République centrafricaine

0,18

174

Niger

0,17

175

Liberia

0,17

176

Érythrée

0,17

177

Myanmar

0,16

178

Tchad

0,16

179

Afghanistan

0,13

180

Guinée

0,12

181

Burundi

0,09

182

République démocratique du Congo

0,05

. . .    

17/11/2010

Christian Estrosi et l'économie: la confession à Nice-Matin d'un élu en perdition conceptuelle!

Qu'est-ce que l'économie pour Christian Estrosi? Finalement, c'est, apparemment, un mot qui ne lui dit pas grand chose, si l'on en croit un entretien qu'il vient d'accorder à Nice-Matin, et c'est complètement effarant de la part d'un homme qui a été ministre de l'Industrie!

Les propos sont tellement surréalistes que je cite le passage intégralement!

«Il y a un mois et demi, le Président m’a demandé une note sur l’évolution du ministère de l’Industrie. On parlait déjà de remaniement. Mais là n’était pas le sujet. Ma note au Président fut claire : après avoir démontré que le politique pouvait agir sur l’industrie, il me paraissait nécessaire de franchir un cap supplémentaire. À savoir de constituer un ministère indépendant de celui de l’Économie auquel, de surcroît, on donnerait la compétence de l’énergie, du spatial, de l’aéronautique et de la recherche. On a un peu tenu compte de mes recommandations en ajoutant l’énergie au ministère. Mais manifestement, compte tenu des difficultés du Président, de cet organigramme gouvernemental resserré, de la répartition des ministères régaliens, du retour de Juppé et de Xavier Bertrand, ça ne laissait pas de place pour aller au bout de cette réflexion que le Président partage avec moi, mais qui n’entrait pas dans le schéma de ce remaniement. C’est ainsi. Or à chaque étape de ma carrière politique, j’ai franchi un palier.»

Dans quel mirage mental plane l'ex-ministre niçois? Vouloir enlever au ministère de l'économie tout ce qui fait sa substance est une idée stupéfiante. On en vient à s'interroger vraiment sur ce que Christian Estrosi sait de l'économie! Je dois dire, pour ma part, que j'ai été catastrophé à la lecture de ces propos tenus par un élu qui apparaît en perdition conceptuelle préoccupante.

24/10/2010

Conférence sur la biodiversité de Nagoya: les économistes cherchent à prendre en compte la valeur de la Nature!

Les économistes doivent prendre en compte la valeur de la Nature: cela semble logique! mais comment faire?

Dans le cadre de la conférence sur la biodiversité de Nagoya, les participants tentent de répondre à cette question. Ainsi,  l’économiste indien Pavan Sukhdev a recommandé, ce mercredi 20 octobre 2010, dans un rapport de synthèse, «Mainstreaming the economics of nature», de donner un prix aux services fournis par la nature.

Cette attitude, qui vise à mesurer la qualité des services que nous rend la Nature, peut permettre à la société de mieux gérer les dividendes qu'elle tire de l'entreprise Nature dont elle se rend propriétaire.

La Norvège, pour sa part, a créé un indice qui permet d'évaluer l'état de la nature en utilisant 309 indicateurs pour obtenir ce qui est, selon elle, le «premier indice de nature au monde», qui compare 2010 à 2000 et 1990. Il s'agit de permettre bientôt de comptabiliser économiquement les «services gratuits» comme la pollinisation des insectes ou l'expansion des forêts. Cette première étape vise, à terme, l'objectif d'intégrer globalement la nature dans le calcul du produit intérieur brut (PIB), pour prendre en compte les externalités négatives qui sont laissées de coté dans l'économie traditionnelle.

Du point de vue des écosystèmes, l'action idéale est celle qui reproduit, par "biomimétisme", au niveau de l'organisation des villes mais aussi de la production industrielle et agricole, les structures durables des écosystèmes mises en place depuis des millénaires: recyclage permanent, économie d'énergie, situation d'équilibre…

Les théoriciens précurseurs du concept d'«écologie industrielle» sont, en Suisse, Suren Erkman, le chimiste Michael Braungart et l'architecte William McDonough avec l'approche du berceau au ("cradle to cradle"). Ils ont développé des modèles et des labels inspirés par les écosystèmes où un produit, une entreprise, une maison, un écoquartier est repensé globalement comme durable et recyclable.

Finalement, cette démarche que soutient Pavan Sukhdev apparaît comme incontournable aujourd'hui, car, en fait, le but général de ces recherches, c'est de, réellement, agir comme «un catalyseur susceptible d’accélérer le développement d’une nouvelle économie» de solidarité avec notre planète qui a vraiment bien besoin de ce sursaut.