Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2013

Ma chronologie-hebdo20130126

 

Chers amis démocrates,

 

Voici ma nouvelle sélection d'actualités politiques de la semaine qui se termine.

Samedi 19 janvier, à La Trinité, lors de la présentation des vœux des élus Démocrates, Gilles Rainero a tenu un discours qui tournait autour de trois axes:

- Premièrement, envisager la sortie de la commune de La Trinité de Nice-Métropole pour rejoindre la communauté des Paillons.

- Deuxièmement, créer les conditions d'une large union des oppositions afin de rassembler les bonnes volontés autour d'un projet commun.

- Troisièmement, organiser des Primaires de l'opposition trinitaires en juin.

Son auditoire, réuni dans la petite salle de la brasserie "Chez Michel", a été très attentif à ces propos, qui marquent la détermination de l'élu du MoDem à faire avancer des projets respectueux du cadre de vie des Trinitaires comme la mise en œuvre d'écoquartiers.

 

En début de semaine, l'agence de notation Fitch a lancé un cri d'alarme dans une étude publiée lundi 21 janvier: «Faute de réformes pour augmenter la productivité du travail et/ou les taux de participation dans de nombreuses autres économies avancées, le vieillissement de la population pourrait se traduire par un recul du PIB à long terme, aggravant le défi budgétaire», a-t-elle prévenu.

D'ici à 2050, les pays les plus affectés, en matière de hausse des coûts, dans les dix prochaines années, seraient le Japon, l'Irlande et Chypre mais, sur le très long terme, le Luxembourg, la

Belgique, Malte et la Slovénie «risquent de subir les conséquences les plus importantes».

 

D'autre part, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault indique, dans un communiqué, qu'il a décidé de réorienter 2,2 milliards d’euros de fonds du Programme d’investissements d’avenir (PIA), actuellement non encore affectés, vers les priorités du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi: les principaux axes de cette réorientation concernent le développement et la diffusion des technologies dites "génériques" (dont le numérique) pour 600 millions d’euros, le soutien à l’innovation de rupture et à la l’industrialisation des produits innovants pour 250 millions d’euros, l’accompagnement des PME des filières émergentes, notamment en capital-risque, pour près de 600 millions d’euros, et le lancement de nouveaux appels à projets en matière de transition énergétique pour 300 millions d’euros.

 

Dans un rapport publié ce mardi 22 janvier, la Cour des comptes relève que les politiques du marché du travail sont «inadaptées» et doivent évoluer. L'institution émet 25 recommandations pour réorienter ces politiques (50 milliards d'euros en 2010) vers «les salariés les plus fragiles, peu formés ou en emploi précaire». Elle souligne qu'en ce qui concerne l'assurance chômage, son financement apparaît «difficilement soutenable», avec un déficit prévu de 18,6 milliards en fin d'année.

Dans sa ligne de mire, il y a les règles d'indemnisation, jugées particulièrement généreuses en comparaison avec les autres États européens.

Par ailleurs, une publication du Commissariat général au développement durable présente les principales données statistiques de l'énergie en France en 2012.

Au sommaire :

- L'énergie dans l'économie

- L'ensemble des énergies

- Le charbon

- Le pétrole

- Le gaz

- L'électricité

- Les énergies renouvelables

- Les réseaux de chaleur

- L'utilisation rationnelle de l'énergie

- Les prix

- L'énergie et l'environnement.

 

Cette semaine, les élus du MoDem ont été nombreux à s'exprimer sur les actualités nationales et internationales.

En ce qui concerne François Bayrou, je relève tout particulièrement deux interventions.

Tout d'abord, mardi 22 janvier, le président du MoDem a jugé, sur France Info, que la semaine scolaire de quatre jours et demi répond à une double nécessité : "réduire le nombre d'heures de cours par jour et augmenter le nombre de jours de classe", pour éviter "l'accumulation de travail qui rend l'assimilation impossible". Selon lui, ce "n'est rien d'autre que le retour à la situation précédente", "une mutation faible" qui ne devrait pas impliquer "de blocages ou de grèves".

Mercredi, c'est sa réaction aux élections israéliennes qu'il a fait connaître. Il a essentiellement salué la percée centriste du nouveau parti Yesh Atid, qui "renouvelle profondément la donne et ouvre pour le pays des perspectives positives".

 

Ce vendredi 25 janvier, se tenait à Nice la 1ère Convention départementale 2013. La venue de Marc Fesneau, qui avait été annoncée au dernier moment, et les conditions atmosphériques très bonnes, ont permis de bien remplir la salle de cette réunion.

.........................................................................................

En attendant le secrétaire général du MoDem, qui avait du retard, les participants ont évoqué le problème des finances, qui ne facilite pas le développement du travail militant. Dès son arrivée, Marc Fesneau a fait le point à ce propos et a répondu à toutes les questions qui ont été soulevées.

La nouvelle donne, après les élections de 2012, a été particulièrement analysée. Marc Fesneau constate que François Hollande ne dispose pas de la majorité qu'il lui faut pour conduire la politique que la situation de la France impose. Il a ainsi exprimé sa conviction, qui est aussi celle de François Bayrou, que "le moment d'affronter les vrais problèmes devrait arriver".

Pour nous imposer, il préconise que, plus que des commentateurs, nous devenions des "proposeurs". Dans le cadre des municipales de 2014 dans les Alpes-Maritimes, l'objectif sera de "reprendre des positions et des places" en se rassemblant, en particulier autour de nos élus sortants. De manière générale, dans la façon d'aborder les alliances locales, nos valeurs et l'analyse des rapports de force seront essentielles.

Après ces échanges très denses, ceux, qui l'ont pu, ont poursuivi la conversation avec Marc Fesneau en restant pour le dîner.

Très bonne semaine à tous!

Amitiés démocrates

                                     Robert Brugerolles

Les commentaires sont fermés.