Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2013

Ma chronologie-hebdo20130114

 

Chers amis démocrates,

 

Voici ma sélection politique de la semaine passée.

Tout d'abord, dans un entretien au quotidien économique Les Échos, lundi 7 janvier 2013, François Bayrou a souligné que «la seule phrase significative de cette période a été prononcée par François Hollande lors de ses vœux aux Français, lorsqu'il a affirmé qu'il voulait inverser «coûte que coûte» la courbe du chômage cette année». Le président du Modem a remarqué qu'il y a dans ce «coûte que coûte» la possibilité d'une politique d'urgence et d'une volonté réformatrice assumée et il exhorte le président de la République: «Tranchez! Assumez l'urgence politique qui s'impose, à la Mendès ou à la Schröder».

Pour conclure, François Bayrou a affirmé: «Je suis un non-aligné, un homme libre, qui a dit sur tous les sujets critiques, et des années à l'avance ce qui allait se produire».

 

Il y a eu également la publication de la lettre de voeux de la direction du MoDem 06:

« Chers amis,

Avec Gilles Rainero, Délégué départemental, les Vice-Présidents, Pascale Vaillant, Philippe Briand et Xavier Coromines, ainsi que Cédric Augustin pour la technique, j'ai le plaisir de vous présenter les meilleurs vœux du Mouvement démocrate des Alpes-Maritimes pour cette année nouvelle.

Ce sera une année de transition, sans échéances électorales. La situation de notre pays, de l'Europe, les difficultés de nombreux de nos concitoyens appellent la recherche de réponses, de solutions inédites, audacieuses, ou alors toutes simples, que souvent nous mettons en œuvre dans nos quotidiens d'élus locaux, de responsables associatifs, d'entrepreneurs, d'acteurs sociaux ou en "bons pères de famille".

Pour construire ensemble, localement, une offre politique débarrassée du dogmatisme et du clivage partisan, pour proposer des projets cohérents et forts, nous avons une charge de travail immense. Parmi nous, parmi vous, beaucoup ne manquent ni d'idées, ni de courage. Ces vœux pour que l'on se remette au travail, allez-vous les saisir, les relayer ?

Comme le plaisir de se retrouver n'a jamais manqué, alors nous vous proposons de noter dans votre agenda une option pour le vendredi 25 ou le samedi 26 janvier. La date, l'heure et le lieu d'une nouvelle Convention départementale vous seront communiqués rapidement.

Fabien Bénard,

Président du MoDem 06 »

 

De mon côté, j'ai mis en ligne, «Mes classements mondiaux de la créativité», publiés sur le site «Cohérence démocrate en mouvement».

On peut, en les consultant, découvrir la position de la France.

 

Le mercredi 9 janvier, Jean-Luc Bennahmias, vice-président du Mouvement Démocrate, et Christophe Madrolle, vice-président de Marseille Provence Métropole, se sont rendus auprès des salariés du Virgin Megastore de Marseille pour leur apporter leur soutien. Jean-Luc Bennahmias s'est adressé aux responsables de l'entreprise: «J'appelle Virgin à dépasser sa logique internationale d'actionnaires, pour adopter une logique nationale responsable, de l'emploi et de la culture», a-t-il notamment déclaré.

 

D'autre part, dans un article, Philippe Aghion, professeur d'économie à l'université Harvard, et Bénédicte Berner, professeure invitée à l'université Harvard, sont reviennus sur le «modèle suédois» qui leur paraît pertinent. On peut, en particulier, relever qu'en matière de retraite la Suède applique un système à points, qui est également préconisé par François Bayrou et le MoDem.

Il ne faut d'ailleurs pas s'étonner si dans les classements internationaux de la créativité que j'ai présenté, la Suède est, pour la créativité économique 9ème (la France est 20ème), pour la recherche scientifique intégrée (RSI) 6ème (la France est 29ème) et, pour la créativité économico-scientifique intégrée, 6ème (la France est 20ème).

 

Pour ma part, j'ai jugé que la démarche du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, qui cherche à convaincre 300 entreprises de relocaliser, est à suivre. En effet, même si elle ne réussit pas, elle permettra de mettre en évidence les obstacles à la relocalisation. Annoncé jeudi 10 janvier 2013 dans les Échos, ce programme de relocalisation d'activités industrielles, confié à l'Agence française des investissements internationaux (AFII), prévoit d'offrir gratuitement, aux entreprises qui le souhaitent, un nouveau service en leur permettant de calculer les avantages de tous ordres à relocaliser des activités.

Le ministre remarque, cependant, que «le financement d'une relocalisation est beaucoup plus envisageable dans les filières françaises qui sont fortes et performantes comme l'aéronautique, la pharmacie ou le numérique» que dans les secteurs en difficulté...

Arnaud Montebourg a d'ailleurs précisé: «Nous souhaitons mener, filière par filière, une révolution industrielle, afin d'inventer l'usine du XXIe siècle. Cette usine sera robotisée, numérisée, efficace sur le plan énergétique, ayant recours aux technologies 3D, et donc ultra-compétitive».

Le journal Le Figaro a répercuté cette annonce, à classer dans la ligne du "produire en France" préconisé par François Bayrou, et synthétisé l'énoncé du projet du ministre.

 

Dans un communiqué, Fabien Bénard, président du MoDem 06, a informé les militants que la 1ère Convention Départementale 2013 du MoDem 06 se tiendra vendredi 25 janvier à 18h30. Les points à l’ordre du jour de la séance sont:

Le Conseil National du 15 décembre dernier;

Les Municipales 2014;

Appel à projets du MoDem 06 pour la fête de l’Europe;

Adhésions et ré-adhésions;

Campagne de dons, appel à candidature pour le poste de trésorier.

 

Vendredi 11 janvier, dans la soirée, François Bayrou a affirmé: «L'intervention de la France demandée avec insistance par le président et les autorités maliennes, par les chefs d’État des pays limitrophes et par l'organisation de l'unité africaine, commandée par les accords de défense est une intervention fondée et explicable par l'urgence». En conclusion, il a déclaré: «Il est légitime que la communauté nationale et la plupart des courants d'opinion qui la composent fassent bloc devant une situation dont chacun mesure l'importance et la gravité».

De son côté, l'ancien premier ministre de Jacques Chirac Dominique de Villepin estime dans une tribune au JDD qu' «aucune des conditions de la réussite n'est réunie au Mali». Il suppose que «nous nous battrons à l'aveuglette, faute de but de guerre», alors qu'il manque un partenaire malien: «éviction du président en mars et du premier ministre en décembre, effondrement d'une armée malienne divisée, défaillance générale de l’État, sur qui nous appuierons-nous ?», questionne-t-il.

Pour sa part, le journal Le Monde, a mis en ligne une carte très utile de la zone du conflit.

 

Enfin, invité dimanche 13 janvier de l'émission Tous Politiques sur France Inter, en partenariat avec Le Monde et l'AFP, François Bayrou a salué l'accord sur l'emploi conclu par les partenaires sociaux. Il a également appelé François Hollande à «entendre les manifestants» qui ont battu le pavé contre le projet de loi sur le «mariage pour tous», lui conseillant de ne pas «choisir le dialogue de sourds». Enfin, alors qu'un sondage Ifop pour L'Humanité démontre que deux Français sur trois estiment que la lutte des classes est une réalité, François Bayrou a confessé «croire qu'elle existe», en précisant «la vie démocratique d'un pays ne peut pas se résumer à une lutte. Il faut qu'elle les prenne toutes et qu'elle les surmonte toutes».

Très bonne semaine à tous!

Amitiés démocrates

                                     Robert Brugerolles

 

Les commentaires sont fermés.