Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2011

Pour préparer dignement la fête de l'Europe, le MoDem 06 restaure symboliquement le drapeau européen dégradé de la frontière de Menton!

IMGP1304.JPG

Un drapeau européen dégradé au poste frontière Saint Ludovic de Menton, le samedi 7 mai 2011

/ Photo Robert Brugerolles

Le printemps arabe avec l'arrivée de migrants, d'abord tunisien, dans l'Espace de Schengen a quelque peu perturbé les relations entre l'Italie et la France. Cette dernière a entrepris des actions bien médiatisées de contrôle de migrants sans papiers.

Cette semaine, par exemple, à Nice deux opérations d'envergure ont eu lieu.

D'abord, le mardi 3 mai 2011, entre 6 heures et 7 heures, 150 agents des forces de l'ordre ont interpellé 72 migrants, la plupart tunisiens, sur le site du foyer Adoma (ex-Sonacotra) de la route de Grenoble, «dans le cadre d'une vaste opération de contrôles» dont l'objectif officiel était, selon le préfet des Alpes-Maritimes, Francis Lamy, de remédier à «une situation de sur-occupation», et empêcher que ne «se crée une zone de non-droit».

Pour leur part, «le maire de Nice Christian Estrosi et son 1er adjoint Benoît Kandel ont salué l'action des services de l'Etat, soucieux que "Nice ne devienne pas un point de chute pour les migrants illégaux.».

Et, ce jeudi 5 mai 2011 au matin, une nouvelle opération de police s'est encore déroulée au foyer de l'Adoma (ex-SONACOTRA) à Nice, conduisant à l'interpellation de 51 migrants. C'est le directeur du foyer qui «a demandé une nouvelle intervention des forces de l'ordre, en signalant "les nuisances" sécuritaires et sanitaires provoquées par l'occupation illicite des parties communes, précise un communiqué de la préfecture».

En contrepoint, pour calmer les esprits, samedi 7 mai, à deux jours du 61 ème anniversaire de la déclaration Schuman du 9 mai 1950, le MoDem 06 a réalisé une très sympathique action symbolique pour restaurer le drapeau européen déchiré (qui existe vraiment à la frontière de Menton comme on peut le voir sur la photo du haut!) par les polémiques autour de l'accord de Schengen. Après avoir réalisé un drapeau bleu étoilé au poste frontière Saint Ludovic, des tracts ont été distribués qui appellent à résoudre les problèmes migratoires «dans un cadre collectif».

IMGP1309.JPG

Les militants du MoDem 06 en plein travail d'élaboration d'un drapeau de remplacement au poste frontière Saint Ludovic de Menton, le samedi 7 mai 2011 / Photo Robert Brugerolles

 

Commentaires

Bravo pour cette action

Écrit par : Soulier | 08/05/2011

je confirme : bravo pour votre action
groupe modem Europe 78

Écrit par : viviane | 08/05/2011

Exellente initiative. Bravo pour cette action

Écrit par : Nicolas Delaire | 08/05/2011

Les commentaires sont fermés.