Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2011

Cantonales 2011 à Nice: Patrice Benoit tombe le masque!

 

ThéouleMDDSC_2902.JPG

 

Les participants de la réunion du samedi 22 janvier 2011 du MoDem 06 à Théoule /

Photo Serge Haupaix

Le Masque est tombé! Patrice Benoit confirme que c'est bien lui qui se trouvait sur la liste de Jean-Claude Martinez aux élections régionales de 2010 dans le Languedoc-Roussillon: «j’en appelle au bons sens des électeurs démocrates qui pourront se faire un jugement sur mes valeurs et leur adéquation par rapport à celles défendues par le MoDem en consultant la profession de foi de ma candidature sur la liste Martinez » déclare-t-il.

Il ressort, à la lecture de ce texte, que le programme de cette «liste apolitique mais politiquement marqué à l’extrême droite» était, en fait, totalement démagogique et éloigné du programme de la Gauche Autrement auquel il s'est référé à certains moments.

En bref, il est extrêmement regrettable que Patrice Benoit ait, dans un premier temps, obtenu l'investiture du MoDem en se référant aux valeurs de Jean-François Knecht (ancien conseiller général PS du 11ème canton) et qu'il ait cru subtil de passer sous silence sa participation récente aux élections régionales comme tête de liste dans l'Aude.

Il a, de la sorte, abusé de la confiance des membres du Conseil départemental du MoDem 06 et de son président, Fabien Bénard.

Ceci dit, il annonce sans rire: je vais écrire «au Président François Bayrou pour lui expliquer ma démarche et l’appeler à fonder une «Maison de la Vie» du type des coalitions à l’italienne pour enfin donner corps à son «projet humaniste» et présenter une «voie nouvelle» avec tous ceux qui se situeraient sur ce créneau pour les élections présidentielle et législatives de l’an prochain».

En réalité, à la suite de la lamentable opération qu'il a effectuée, il aurait été souhaitable de sa part qu'il exprime des excuses au président du MoDem 06 et aux participants de la rencontre de Théoule du samedi 22 janvier 2011 au sujet des omissions, qu'il a pratiquées, si préjudiciables à l'expression de la vérité si chère à François Bayrou et au MoDem. Ce deuxième «gros oubli» démontre d'une manière assez radicale le peu de cas que Patrice Benoit fait d'un juste respect des gens auxquels il s'adresse.

Les commentaires sont fermés.