Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2010

Retours sur la visite du président Hu Jintao à Nice: en matière «d'ordre touristique», Pékin a fait école!

Dans les rues de Nice, le tourisme était à l'honneur pendant la visite du Président de la République de Chine, comme sur la place Tien An Men aujourd'hui. Certes, l'hebdomadaire, Le Petit Niçois, qui s'est informé, jouant ainsi, les empêcheurs de tourner en rond, signale qu'une cinquantaine de personnes ont manifesté pour les droits de l’Homme en Chine, le vendredi 5 novembre, à Nice. Se fondant, sur des informations de l'Express;fr, il avance même que «deux personnes au moins ont été interpellées».

Plus précisément, «une commerçante du vieux Nice, qui avait déployé sur sa devanture un drapeau tibétain a été brièvement interpellée par la police et a dû retirer son drapeau, a raconté à l’AFP la propriétaire de cette boutique de vêtements, qui a souhaité rester anonyme».

Revenant aussi sur cette visite, les socialistes du site Nice Massena, permettent aux internautes de voir et revoir la scène de l'arrestation d'un homme qui a crié “Tibet libre” lors de la visite de président chinois: une façon de prouver qu'à Nice, pour «les droits fondamentaux comme la liberté d’expression», on s'aligne sur Pékin!

Finalement c'est, peut-être, ces éléments qui ont donné l'idée au président Nicolas Sarkozy, au détour d'une conversation, de parler «droits de l'homme» au président Hu Jintao! Encore qu'on ne sait pas si ce n'est pas pour se faire féliciter par son interlocuteur pour l'application par la France, à Nice, de la doctrine chinoise de «la supériorité de l'ordre touristique sur l'expression démocratique»

Les commentaires sont fermés.