Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2010

Lettre ouverte de monsieur Robert Brugerolles à Monsieur Christian Estrosi, Maire de Nice, et au Conseil municipal de la ville

 

Nice, le samedi 17 juillet 2010,

 

Monsieur le Maire,

Mesdames et messieurs les Adjoints,

Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

Chers élus,


L'enthousiasme qui a présidé au lancement de l'Agenda 21 Nice-Cote-d'Azur, m'est apparu devoir être tempéré par le nombre très restreint d'élus qui cherchent, dans ce contexte, à montrer l'exemple de la mobilisation à la population. Sachant qu'en l'occurence la participation et la mobilisation des habitants est essentielle «pour accompagner et susciter les changements d’habitudes et d’attitudes» souhaités, je vous lance un appel pour que vous preniez en compte mes observations afin que ce projet d'Agenda 21 Nice-Cote-d'Azur, qui nous concerne tous, puisse «permettre à notre territoire de devenir exemplaire en matière de développement durable», ce qui est encore loin d'être le cas. En effet, en ce samedi 17 juillet 2010, par exemple, le département des Alpes-Maritimes fait partie des départements qui ne sont pas encore répertoriés sur le site des agendas 21 locaux:

http://www.agenda21france.org/france,6.html

Comme écologiste démocrate, je suis particulièrement sensible à la bonne mise en application des intentions déclarées. Cela ne pourra se faire qu'en prenant en considération les critiques des citoyens sur les insuffisances actuelles de la démarche. J'ai consigné les miennes dans un article que j'ai mis en ligne sur le blog «Cohérence démocrate». Je vous invite donc, chers élus, à le lire à l'adresse suivante:

http://listecoherencedemocrate.hautetfort.com/agenda-21-nca/

En vous remerciant de l'attention que vous voudrez bien accorder à mes propos et ainsi que pour les commentaires que vous voudrez bien y apporter, croyez monsieur Le Maire de Nice, mesdames et messieurs les Adjoints, mesdames et messieurs les Conseillers municipaux, à l'expression de mon dévouement pour l'intérêt général de nos concitoyens et à ma très respectueuse considération.

 

Robert Brugerolles

Membre du Mouvement démocrate des Alpes-Maritimes


Les commentaires sont fermés.