Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2010

Du conceptuel à «La porte orange», des artistes envoient des signes...

 

IMGP0398.JPG

L'oeuvre finale de la performance "Bottle in front of me / Frontal Lobotomy" le vendredi 23 avril 2010 à la Galerie Actuart à Nice / Photo Robert Brugerolles



Ce vendredi 23 avril, à Nice, j'ai pu observer deux approches contemporaines des arts plastiques.
Tout d'abord, à la galerie Actuart (11 quai des Deux Emmanuel au port), ce qui prévalait c'était une vision conceptuelle de l'art exprimée par des jeunes artistes de la villa Arson dans le cadre de leur performance "Bottle in front of me/frontal lobotomy". Ces jeunes créateurs ont eu tendances à jouer la confrontation, l'affrontement même, entre un "art design" et leur synthèse concentrée mais niant les arrondis.

Ont-ils voulu «plaquer» leur amour de jeunesse envers une esthétique qu'ils ont rejetée? En tout cas, ils ont abondé, semble-t-il,  dans l'affront,  contreplaquant des panneaux pour murer sous pression (la leur!...) ce qu'ils ne peuvent montrer.

Le résultat de leur performance est, dans la grande salle de la galerie, un îlot de plaques impénétrables à nos lumières: une sorte de début de trou noir de l'art.

Mais cette oeuvre collective n'est finalement pas inintéressante du tout, pour un début, surtout si on demande leur aide aux psychanlystes!

Ma soirée s'est poursuivie chez «Flo» où j'ai eu, avec Nicole Fabre, une autre vision de l'art contemporain.

"Le fil Rouge" (195X130) de Nicole Fabre chez "Flo" à Nice le vendredi 23 avril 2010 / Photo Robert Brugerolles


Ce professeur agrégé d'Arts plastiques, est aujourd'hui, cadre administratif dans l'enseignement (principal, en fait). Son travail est orienté vers la sensation brute. La toile est le support d'un art abstrait qui se décline en mémoires informelles du coeur. A cet égard, les titres sont impressionnants. En voici quelques uns: Nuit en lambeaux, le Soleil a rendez-vous avec la Lune, Les jours meilleurs etc.
Son exposition dure jusqu'au 28 juin et je ne résiste pas au plaisir de vous signaler ce qu'en dit le critique Thierry Jan sur son blog:
http://artazur.skyrock.com/2846551312-Bleu-couleur-emotio...
Pour terminer, je dois ajouter que moi qui suis membre du MoDem, j'ai beaucoup apprécié le tableau dénommé "La porte orange": j'y ai vu comme un signe!...

"La porte orange" (55X46) de Nicole Fabre chez "Flo" ce vendredi 23 avril 2010 / photo Robert Brugerolles

 

Les commentaires sont fermés.