Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2010

Identité: les dis-parures de Jean Pierre Giovanelli

 

IMGP0118.JPG

Les dis-parures de Jean-Pierre Giovanelli / Photo Robert Brugerolles


 

Cachez cette peau que l'on ne saurait voir!

C'est, en ce moment, à la Galerie Depardieu, le mot d'ordre des artistes qui s'y présentent. C'était, en effet, déjà le cas pour Bruno Mendonça qui, lors d'une performance le samedi 9 janvier 2010, avait fait mettre sa « peau sous [une chape] de plomb »; c'est encore le cas, maintenant, avec Jean-Pierre Giovanelli qui prend les médiatiques courants d'air de notre époque pour thème de son installation.

Entre « l'être et le néant » de Jean-Paul Sartre, c'est le vertige du néant qui inspire Giovanelli et l'éloigne de l'être désirable, de « l'être attractif » dans notre époque télévisuelle. La nature corporelle de celui-ci est évaluée, nous le savons, dans les concours des « miss » dont on mesure les paramètres esthétiques. Leur chair, a priori appétissante, est étiquetée par le territoire dont elles sont l'élue (par exemple, miss France).

Plasticien conceptuel, Giovanelli a choisi d'être fasciné par une (dis)-parure: la burqa. Elle a la magie de faire bon ménage avec le vent qui la gonfle mécaniquement. L'être lui, s'en est allé. Il a déserté. L'artiste, cependant, ne représente pas, au bout du compte, le néant mais son voile potentiel. Au-delà, les femmes ont disparu pour laisser, en deçà, la place aux créateurs: couturier, plasticien des dis-parures et le Grand Architecte ré-vélateur.

En acceptant de n'avoir pas de peau à regarder, on a finalement beaucoup de chance à la Galerie Depardieu de rencontrer l'apocalypse de notre identité.

Exposition à la Galerie Depardieu

64, boulevard Risso

06300 Nice

www.galerie-depardieu.com

IMGP0116.JPG
Burqua portée à l'occasion du vernissage du jeudi 14 janvier 2010 / Photo Robert Brugerolles

Les commentaires sont fermés.