Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2009

MoDem: le double-encartage, une solution pour le rassemblement.

 

Les initiatives pour rassembler les démocrates se poursuivent. Après le lancement du Club « Terre démocrate » par Corine Lepage, c'est, maintenant, Générations Engagées qui propose le lancement d'une plateforme: (http://www.facebook.com/note.php?note_id=199434430840&...)

Cette idée me paraît devoir être étudiée sérieusement.

On pourra toujours débattre de l'introduction à ce projet d'un «rassemblement-plateforme» qui me paraît pouvoir être améliorée mais je crois que la motion de conclusion correspond tout à fait à mon analyse: pour sortir de l'ornière où semble s'être enlisé le MoDem, un rassemblement démocrate - nouvelle version – s'impose effectivement. Il doit impérativement autoriser le double-encartage pour en faire "le moyen privilégié pour favoriser les échanges entre les forces progressistes – politiques, syndicales et associatives – du pays."

Oui! il faut bouger maintenant avec dynamisme. Pourquoi pas donc, au lendemain des régionales, transformer le Mouvement Démocrate en un parti transpartisan qui doit pouvoir être capable de gouverner une Société de la Connaissance très participative dans le cadre d'un projet humaniste durable?

Plusieurs options se présentent. Dans l'une d'elles, le MoDem peut rester tel quel mais avec l'autorisation du double-encartage, il serait possible que ses membres adhèrent à une "structure de rassemblement démocrate transpartisane" qui englobe donc, aussi, la plupart des membres du MoDem. Ce n'est pas la seule possibilité. Il convient, cependant, de répertorier statutairement les partis compatibles avec le MoDem afin de rester cohérent dans le cadre de la double-appartenance.
C'est simple! Non?


Alors, vive le rassemblement!
Vive l'espérance en la fondation d'une société de la connaissance humaniste!
Vive la démocratie!

12:17 Publié dans Articles | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.