Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2009

Corine Lepage veut-elle l'éclatement du MoDem ou sa refondation?

DSCN1323.JPG

Le 27 mai 2009 / Photo Robert Brugerolles

 

Hier, samedi 7 novembre, sur France-Culture, Corinne Lepage a déclaré que le MoDem ne marchait pas. Ces mots ont retenti, en moi, comme un terrible coup de tonnerre.

En effet, elle est Vice-présidente du Mouvement et cette sentence lourde ne me paraît pas pouvoir rester sans suite.

Je remarque en premier que le propos est, tout d'abord, blessant pour les militants qui se décarcassent pour faire vivre le Mouvement. Elle semble rejeter, à mots couverts, la faute sur la direction dont elle fait partie mais elle semble s'exonérer de toute responsabilité alors qu'elle a été à la tête des Commissions thématiques avec le pouvoir de proposer une réflexion sur le fonctionnement interne.

Je note aussi, qu'elle anime le seul parti autorisé à adhérer au MoDem, CAP 21, puisque l'UDF ne fonctionne plus et que, malgré ce privilège, elle ne s'interroge pas sur le faiblesse de l'action participative des membres de son parti en liaison avec les autres militants du MoDem. J'ai parfois, le sentiment qu'ils font bande à part.

Dans ces conditions, Corinne Lepage a beau jeu de dénoncer la dynamique du MoDem!
Elle ne remarque pas qu'elle dénonce la paille dans l'oeil de François Bayrou mais pas la poutre dans l'oeil de la grande majorité de ceux qui, dans son parti, cherchent à discréditer la direction du MoDem en boycottant le travail collaboratif.

Cette attaque indirecte contre les militants du MoDem ne peut être laissée sans suite et c'est, d'ailleurs sans doute, le dessin de la Présidente de CAP 21. Comme ce ne sont pas des mots en l'air, il faut en convenir: la situation a atteint un point critique. Il ne reste, donc, plus que deux solutions:
Soit le MoDem éclate;
Soit le MoDem est refondé en rassemblant des militants bien au-delà de Cap 21.
Je préfère la deuxième solution.

11:25 Publié dans MoDem | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Assez d'accord avec toi Robert.Pour les militants MoDem de terrain (tractage,boitage et collage), je considère cette déclaration peu valorisante et peu gratifiante.

Écrit par : André Robilliart | 11/11/2009

Les commentaires sont fermés.