Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2009

Olympe de Gouges: une pionnière de la lutte contre les discriminations

http://listecoherencedemocrate.hautetfort.com/

****** Le blog fortement démocrate! ******



A Nice, le lundi 30 mars, la glorieuse mémoire d'Olympe de Gouges était évoquée au CEDAC de Cimiez lors de la conférence de Jacques Lebeau organisée par l'association culturelle de Cimiez sous le titre:
"Olympe de Gouges, 1755-1792, femme de lettres, auteur de la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (1791)" .

Ce fut un vrai privilège, pour moi, de pouvoir assiter à cette présentation faite par un conférencier conscient de l'importance historique de cette écrivaine passionnée au service de la dignité humaine. La valeur de l'engagement de cette femme pour la défense d'une démocratie moderne conduit, aujourd'hui, les milieux universitaires à rehausser l’importance de son rôle dans l’histoire des idées démocratiques.

Je rappelle à ceux dont la mémoire historique serait défaillante que Marie Gouze, dite Marie-Olympe de Gouges, est une femme de lettres française, née le 7 mai 1748, devenue polémiste et femme politique.
Opposée aux discriminations raciste et sexuelle, elle a été une combattante pour la défense des droits humains avant la révolution française et au plus fort de celle-ci, ce qui lui valut d'être guillotinée le 3 novembre 1793. Ses nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l'esclavage des noirs témoignent de son engagement avant-gardiste exemplaire.
Auteur de la « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne », elle est devenue emblématique des mouvements pour la libération des femmes.

Sa confiance dans le fait que la légitimité politique primordiale vient de l'expression démocratique du peuple lui a valu le procès qui l'a conduit à la guillotine.
En effet, c'est en proposant un référendum avec le choix de trois votes représentés par trois urnes signifiant pour la première, le choix d'un gouvernement républicain, pour la deuxième, le choix d'un gouvernement fédéral et pour la troisième, celui d'un gouvernement monarchique qu'elle signa son arrêt de mort. Dans l'esprit de ses juges, elle enfreignait la loi en permettant éventuellement à la monarchie de revenir au pouvoir. Ceux-ci étaient des Républicains non-démocrates mais Olympe était un démocrate cohérente qui voulait écouter l'expression populaire.

L'histoire lui donne continuellement raison comme dans le cadre de l'Union européenne où se cotoyent aujourd'hui, les gouvernements d'Etats monarchiques, fédéraux et républicains.
De ce fait, en cette année d'élections européennes au Parlement de l'Union, cette immense personnalité figure, un peu, comme la marraine postume qui guide les Européens sur le chemin d'une démocratie humaniste.

http://listecoherencedemocrate.hautetfort.com/

****** Le blog fortement démocrate! ******

19:37 Publié dans Articles | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.